Mémoire

Les exercices pour faire travailler la mémoire

Publié le 24 août 2021
Biogaran

Partager cet article
Thumbnail2_ExerciceMémoire

La mémoire se travaille

 

Nous ne sommes pas tous égaux en matière de mémorisation. Certains ont une excellente capacité à se souvenir de tout, d’autres vont rapidement oublier le nom d’une personne rencontrée la veille…  

Notre aptitude à apprendre tout au long de la vie repose sur la plasticité cérébrale, une propriété bien particulière du cerveau.  

Comme tout « muscle », la mémoire s’entretient au fil de la vie. S’il est plus facile de retenir une information dans l’enfance et l’adolescence, puisque les connexions entre les neurones se font facilement, tout est question d’entraînement. Et il n’y a pas d’âge pour s’y (re)mettre ! 

Visuel_ExerciceMemoire

Il faut également savoir que mémoire et concentration sont liées. Pour mieux mémoriser, il est indispensable d’être dans un état d’esprit favorable, sans faire plusieurs choses simultanément, comme regarder un écran ou pianoter sur son téléphone par exemple.  

De manière générale, travailler sa mémoire au quotidien c’est aller au musée, au théâtre, débattre de l’actualité, faire des jeux de société, des mots croisés, des sudokus… 

La retraite est une période qui offre davantage de temps et permet notamment l’apprentissage d’une nouvelle langue, d’un instrument de musique, mais également de voyager, de s’inscrire à un club d’activités : autant de façons ludiques de faire travailler sa capacité de concentration et son processus de mémorisation. 

 

Quels conseils pour la faire travailler ?

 

Une bonne mémorisation passe d’abord par une bonne hygiène de vieManquer de sommeil est néfaste à la mémoire, car le cerveau consolide tous les apprentissages nouveaux durant la nuit1.

Une alimentation équilibrée et variée, riche en acides gras essentiels et omégas 3 (poissons gras, huiles végétales, fruits secs et oléagineux…) est essentielle pour contribuer à maintenir un processus de mémorisation normal.  

Autres conseils de mise : avoir une activité physique régulière pour oxygéner son cerveau, si possible parmi celles qui nécessitent une coordination des membres inférieurs et supérieurs. 

Il s’agit enfin d’éviter les substances toxiques telles que le tabac ou l’alcool. Les carences en vitamines B peuvent également avoir un effet délétère sur la mémoire qui dépend du bon état de santé en général. N’hésitez pas à régulièrement faire un bilan de santé auprès de votre médecin traitant et faîtes vérifier votre vue ainsi que votre audition. 

Il est normal d’avoir des trous de mémoire, mais pour la renforcer, plusieurs pistes faciles et rapides peuvent être suivies au quotidien.  

Par exemple, préparer une liste de courses en s’efforçant de ne pas la consulter au supermarché, essayer de se souvenir des numéros de téléphone de ses proches ou encore effectuer des calculs simples sans faire l’usage d’une calculatrice

Lors d’une discussion importante, vous pouvez également faire abstraction de toutes les distractions extérieures pour vous focaliser sur un point de repère.       

 

Jeux, exercices et stimulations

 

Visuel_Mémoires_exercices

  • La première phase de mémorisation, ou l’enregistrement, se fait grâce aux 5 sens. Le stockage, ou la fixation mnésique, dépend notamment de l’intérêt que l’on a pour le sujet, d’autant que des facteurs affectifs entrent également en jeu. La restitution est la dernière étape qui permet la récupération des souvenirs, d’où l’importance de travailler et d’agir à chaque phase.   

 

  • Pour stimuler la mémoire visuelle, un petit exercice qui se pratique à deux consiste à disposer sur une table plusieurs objets de toutes sortes : briquet, stylo, feuille de papier, cuillère…Observez les objets attentivement durant 2 à 3 minutes, puis demandez à votre partenaire d’en retirer un. Il vous faudra alors l’identifier. La difficulté peut être accrue en augmentant la quantité d’objets ou en les mélangeant à l’issue des 2 minutes. 

 

  • Vous pouvez également jouer avec vos enfants à des jeux comme le Memory ou les 7 familles, qui font appel à la mémoire à court terme

 

  • Une autre astuce consiste à lire plusieurs lignes d’une page d’un roman ou d’une poésie chaque soir, puis de fermer les yeux et essayer de le réciter à voix haute.  

 

  • Parmi les différents jeux qui stimulent la mémoire, il est possible de s’entraîner à lister, en un temps limité, des mots qui se terminent par « gramme » par exemple, ou à trouver 12 mots commençant et finissant par la lettre « A ». Il existe aujourd’hui de nombreux sites en ligne gratuits qui proposent des jeux d’entraînement cérébral liés à la mémoire (https://www.memozor.com/fr/, https://jeuxdememoire.net/code/home.php, …)

    

Faire travailler la mémoire immédiate

 

La mémoire immédiate, également appelée la « mémoire de travail », est l’un des 5 grands types de mémoires. Au cœur de la mémoire à court terme, elle joue un rôle déterminant dans le processus d’apprentissage.  

Pour la stimuler, vous pouvez profiter du fait d’aller au restaurant, chez le médecin ou voir un ami pour observer toutes les personnes autour de vous. Le soir, mentalement ou sur une feuille de papier, amusez-vous à restituer le souvenir des détails que vous avez observés. Réitérez cet exercice de mémoire plusieurs jours après. Vous pouvez également l’entraîner en vous efforçant d’apprendre des suites de nombres qui n’ont pas de logique entre eux, comme des numéros de téléphone. 

 

Le saviez-vous ?
Plusieurs études scientifiques2 ont montré que les jeux vidéo obligent à réagir à un stimulus, ce qui améliore le temps d’exécution ainsi que les facultés cognitives. Cela contribue ainsi à améliorer la mémoire, et notamment celle des seniors 

 

L’astuce en plus 

Respirer aide à mieux se concentrer pour mieux mémoriser. Comme une sorte de méditation de pleine conscience, l’inspiration et l’expiration régulières aident à garder à distance tous les stimuli extérieurs qui peuvent détourner la pensée de la mémorisation.    

1 : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0035378710002195

2 : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16359652/

 

Partager cet article
Noeréka Mémoire
Noeréka
Pour maintenir sa mémoire

Une formulation efficace sur les fonctions cognitives.
Pour participer au fonctionnement du système nerveux, réduire la pression artérielle liée au stress et contribuer aux performances intellectuelles, Biogaran a conçu une nouvelle génération de compléments alimentaires : Noeréka Mémoire. Noeréka Mémoire associe les bienfaits d’extraits de plantes comme le ginkgo et le raisin, au zinc. Sa formulation, issue du complexe breveté Saphénol®, le zinc, présent dans sa formule contribue à une fonction cognitive normale telle que la mémoire. Le complément alimentaire Noeréka Mémoire s’adresse à toutes celles et ceux qui se sentent surmenés, souhaitent maintenir leur mémoire et capacités cognitives.

Les derniers conseils bien-être

Nos conseils bien-être

Garder la forme, le moral et être au top ? Un vrai défi de chaque instant ! Pour rester performant, ne pas vous laisser submerger par le stress et gagner en sérénité, retrouvez tous nos conseils bien-être. Un accompagnement sur-mesure pour chouchouter corps et esprit.

Pour votre santé pratiquez une activité physique régulière https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé https://www.mangerbouger.fr/