sommeil

Sommeil : comment limiter l’impact lié au changement de saison ?  

Publié le 07 octobre 2021
Biogaran

Partager cet article
Visuel2_article_changement_saison

Pourquoi le changement de saison fatigue ?

 

Visuel_changement_saison_automne  

Quand le thermomètre chute fin septembre début octobre avec les premiers frimas de l’automne, nous sommes davantage sujets aux coups de fatigue, un dérèglement de l’horloge biologique voire à une baisse de moral passagère ou déprime saisonnière, ce qui se ressent sur le sommeil.  

L’épuisement du système immunitaire se manifeste par une fatigue liée à différents facteurs dont l’humidité, le froid, le rythme de travail qui s’accroît et, souvent, le bienfait des vacances d’été qui est déjà loin. Le système immunitaire doit pourtant combattre efficacement les virus hivernaux qui arrivent : rhumes, grippe, angines…Un bon sommeil est la condition sine qua non de cette fonction. Il est pourtant mis à mal par cette fatigue, d’où un cercle vicieux dont il est difficile de sortir seul !  

L’organisme doit également s’adapter au changement de saison, au changement de rythme ainsi qu’au manque de luminosité et aux jours qui décroissent. Différents mécanismes, étudiés scientifiquement1, sont en cause. Le premier s’explique par un dérèglement du rythme circadien ou horloge interne. Une désynchronisation ou une perturbation de la mélatonine, l’hormone du sommeil, s’ensuit.  

Autre phénomène, le manque de stimulation lumineuse au niveau de la rétine. Plus ce décalage entre le rythme circadien et le manque de lumière se fait et plus la fatigue hivernale peut être importante ou persister.  

Résultat, en automne, nous nous retrouvons à puiser dans nos réserves d’énergie au quotidien, ce qui peut provoquer fatigue, maux de tête et manque de sommeil avec difficultés d’endormissement, voire, réveils très matinaux.         

 

Comment favoriser une excellente hygiène de vie pour lutter contre la fatigue saisonnière ?   

 

Visuel_hygiene_de_vie

Dans le cas d’une fatigue importante persistante, il faut consulter votre médecin. Si l’examen médical, voire le bilan sanguin effectué, n’a confirmé aucune maladie infectieuse ou pathologie susceptible d’entrainer cette fatigue, il vous est possible d’utiliser des solutions naturelles 

Veillez tout d’abord à soigner votre alimentation pour faire le plein de vitamines et minéraux. Misez sur les fruits et légumes de saison (carottes, navets, poireaux, potirons, courges, pommes, poires…), sans oublier les omégas 3 (poissons gras) et surtout le magnésium, idéal pour lutter contre la fatigue nerveuse et surtout présent dans les céréales complètes, fruits secs et le chocolat noir. 

La qualité du sommeil agit elle aussi directement sur la fatigue. Pour avoir un sommeil davantage récupérateur, mieux vaut vous coucher avant minuit, dès que les signes de sommeil se font ressentir (bâillement, paupières lourdes…). Si besoin, les tisanes à base de valériane, passiflore, houblon ou camomille peuvent favoriser l’endormissement et diminuer les réveils nocturnes. 

Pour réduire la baisse d’énergie liée à la fatigue saisonnière, n’oubliez pas de pratiquer régulièrement une activité physique, si possible le matin à la lumière du jour pour resynchroniser votre horloge interne.  

 

Quels compléments alimentaires prendre pour passer ce cap ?    

 

Le café et le thé sont généralement très utilisés pour faire face aux cas de fatigue saisonnière. Mais ils n’ont pas la même action ciblée sur la durée que les compléments alimentaires.  

 

Visuel_complement_alimentaire_saison

Différents compléments alimentaires sont aujourd’hui disponibles pour faire face à la fatigue liée au changement de saison automnal. C’est le cas de nombreux extraits de plantes, utilisés seuls ou en association avec d‘autres actifsC’est par exemple le cas du ginseng, une racine qui redonne un coup de fouet à l’organisme, surtout lors des intersaisons. Les acides aminés et vitamines sont également intéressantes pour leurs vertus anti-fatigue, surtout si vous manquez d’énergie dès le réveil, vous sentez apathique ou tombez facilement malade. Les vitamines du groupe B sont notamment indiquées pour lutter contre la fatigue physique et émotionnelle.  

Pour mieux dormir, des plantes comme le safran, aident à maintenir un état de relaxation et de bien-être mental et physique. La camomille aide elle aussi à maintenir un sommeil sain et de qualité. Cette plante très connue en phytothérapie aide notamment à lutter contre les difficultés d’endormissement et s’avère être un remède efficace contre les insomnies modérées. 

 

Une cure de magnésium, un oligoélément nécessaire à l’équilibre nerveux, peut également s’avérer nécessaire. En manquer provoque en effet irritabilité, fatigue, difficultés d’endormissement et problèmes de concentration.       

 

 

 

Bon à savoir
Mieux vaut anticiper ! En rentrant de vacances, fin août ou début septembre, et pour affronter l’arrivée de l’automne, mieux vaut prévoir une cure de compléments alimentaires pour toute la famille, associé à un régime alimentaire équilibré et d’un mode de vie sain. Vous conserverez ainsi forme et vitalité tout l’hiver et bénéficierez d’un meilleur sommeil, protecteur pour le système immunitaire. 

 

L’astuce en plus
La luminothérapie est une thérapie idéale pour remédier à la fatigue saisonnière et mieux dormir. A l’aide d’une lampe simulant la lumière similaire à celle du jour, une exposition matinale de 15 jours permet de normaliser les retards de phase des rythmes circadiens, de lutter contre la fatigue saisonnière et de favoriser l’endormissement à l’automne et l’hiver.

 

 

Sources : 

  1. https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01760358/document

 

 

Partager cet article
Noeréka Sommeil
Noeréka
L’allié des nuits sereines

Vous souffrez d’insomnies légères, tardez à vous endormir ou à retrouver le sommeil et vous réveillez fatigué ? Nouvelle génération de compléments alimentaires, Noeréka Sommeil associe des extraits de plantes à la mélatonine qui contribue à réduire le temps d’endormissement. La mélatonine, au cœur de la formulation Noeréka Sommeil, vous aide à tomber plus rapidement et plus facilement dans les bras de Morphée. L’effet bénéfique est obtenu par la consommation de 1 mg de mélatonine avant le coucher, sans dépasser la dose journalière recommandée.
Pour une utilisation optimale, il est conseillé de prendre une gélule d’1 mg le soir au moment du repas avec un grand verre d’eau, sans dépasser la dose journalière recommandée.


Pilulier de 30 Gélules, développé par le laboratoire Biogaran

Les derniers conseils bien-être

Nos conseils bien-être

Garder la forme, le moral et être au top ? Un vrai défi de chaque instant ! Pour rester performant, ne pas vous laisser submerger par le stress et gagner en sérénité, retrouvez tous nos conseils bien-être. Un accompagnement sur-mesure pour chouchouter corps et esprit.

Pour votre santé pratiquez une activité physique régulière https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé https://www.mangerbouger.fr/