stress

Stress au travail : Comment le gérer ?

Publié le 30 août 2021
Biogaran

Partager cet article
Thumbnails2_StressTravail

D’où vient le stress lié au travail ? 

L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail définit le stress au travail comme « un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ». 

Charge de travail trop lourde, hiérarchie contraignante, objectifs difficiles à atteindre et nécessaire adaptation aux outils changeants… sont les principaux facteurs de stress au travail. Un nombre croissant de salariés subit un stress professionnel important pouvant mener au surmenage voire au burn out, le « syndrome d’épuisement professionnel ». Si certains ont une mauvaise organisation de travail, pour beaucoup, la surcharge de travail et la mauvaise attribution des ressources au sein de l’entreprise joue un rôle prépondérant. Les suppressions de postes, arrêts maladies, difficultés à recruter ou turn-over peuvent l’expliquer. 

Visuel_stress_travail

Certains salariés peuvent également ressentir un sentiment de frustration en raison d’un décalage entre les efforts fournis et le peu de récompense obtenue ou un manque de considération plus global. 

La pression exercée est également un facteur clé, et une source de stress chronique. Elle peut aller jusqu’au harcèlement moral dont sont victimes certains travailleurs. Ce stress psychologique, très différent de l’abus de pouvoir, donne lieu à une conduite abusive : l’harceleur tente d’humilier la victime et de la déstabiliser par tous les moyens.  

 

D’autres causes de stress personnel se rajoutent : manque de confiance en soipeur de ne pas être à la hauteur des enjeux ou des objectifsmonotonie des tâches ou même mutation difficile à gérer.     

 

Comment identifier le stress professionnel ?  

 

Un excès de tension et de stress au travail se manifeste par des signes avant-coureurs qui doivent être identifiés rapidement pour éviter de mener jusqu’à l’épuisement ou au burn out.  

Cela peut passer par divers symptômes physiques, mentaux ou émotionnels. Se réveiller en pleine nuit plusieurs fois par semaine en pensant au travail, sans parvenir à se rendormir est l’un des signes évocateurs.  

Des symptômes classiques du stress peuvent également survenir : maux de tête et céphalées de tension, troubles digestifs, maux d’estomac, maux de dos, grande fatigue, troubles de l’appétit…. Le comportement est susceptible de changer : la personne stressée au travail peut ressentir irritabilité, tristesse, idées noires et dans certains cas montrer des signes de dépression. S’y ajoutent parfois un manque de concentration et des difficultés de mémorisation.       

 

La consommation de substances addictives (drogues, cannabis, alcool, tabac) ou de médicaments peut également être un signe à prendre au sérieux. Un salarié qui va mal cherchera à obtenir l’apaisement par le biais de ces produits dont il deviendra dépendant s’il n’est pas pris en charge.   

 

Quelles conséquences et risques sur la santé ? 

 

De tels symptômes sont à prendre au sérieux si le stress professionnel s’inscrit dans la durée et devient chronique. 

Après la phase d’alarme survient en effet une étape de résistance de l’organisme, qui, pour faire face au stress professionnel, sécrète davantage d’hormones, et notamment l’adrénaline qui augmente la fréquence cardiaque et le taux de sucre dans le sang. La santé physique est en jeu : à long terme, ce stress peut provoquer des troubles cardiovasculaires ou digestifs, des troubles musculo-squelettiques, des infections à répétition et une immunité plus faible. Hypertension artérielle, nervosité et fatigue s’accentuent.   

Dans un dernier temps, si rien n’est fait, l’organisme entre alors en phase d’épuisement, ses capacités étant débordées.   

La santé mentale est également menacée si le mal-être persiste et s’aggrave. 

  

Quels conseils pour mieux gérer stress et anxiété liés au travail ?

 

Avant d’en arriver à un tel stade, il faut réagir dès les premiers symptômes. On peut consulter son médecin traitant pour soulager les symptômes ou obtenir un arrêt de travail provisoire le temps de se reposer.  

 

  • Se rapprocher de son médecin du travail  

 

L’employeur a le devoir d’assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale de ses salariés au travail. L’idéal est donc d’avoir recours au médecin du travail pour évoquer avec lui la situation et identifier la peur qui déclenche la réaction du stress. Ce praticien peut également orienter vers un psychologue pour un soutien extérieur.   

 

Visuel_stresstravail_communication

  • Repenser ses conditions de travail 
     

Il peut être utile d’aménager ou de repenser ses conditions ou son poste de travail toujours en lien avec le médecin du travail et sa hiérarchie. Des actions collectives peuvent également être menées pour agir sur les causes du stress plutôt que sur ses conséquences.    

 

  • Une bonne communication 

 
La communication est l’une des clés de voûte pour réussir à prévenir et agir sur le stress au travail mais aussi résoudre la plupart des situations sans aboutir au conflit, générateur de stress. Des méthodes de management sont enseignées pour favoriser cette communication entre membres d’une même équipe ou avec ses supérieurs. 

 

  • Adhérer au management durable 

 

Les responsables d’équipes sont aujourd’hui formés au management durable, qui apprend à adopter la bonne posture et qui favorise l’écoute, le respect et la bienveillance au travail. Il a également pour but de cultiver la reconnaissance au travail, de respecter l’équilibre entre vie familiale et vie professionnelle et de savoir répartir harmonieusement la charge de travail.  

 

  • Recourir au développement personnel


Le développement personnel est également une solution efficace à envisager pour mieux gérer le stress au quotidien. Les techniques sont issues de la psychologie positive et de la méditation de pleine conscience. Elles permettent d’agir sur le comportement et de mieux gérer les émotions et réactions ou comportements générés face aux situations stressantes.

 

  • Essayer les thérapies comportementales 
     

Enfin, le recours à des thérapies comportementales et cognitives peut être une bonne aide. Elles apportent un soutien au long terme pour parer au stress professionnel et mieux l’anticiper. Leur but vise aussi à modifier les croyances et pensées négatives en les remplaçant par des schémas positifs.   

 

 

Pour vous ménager, vous pouvez aussi suivre ces quelques conseils : 
 
  • Pratiquer régulièrement une activité physique, 
  • Manger de façon variée et équilibrée, 
  • Prendre soin de votre sommeil et ne pas écourter vos nuits pour travailler, 
  • Apprendre à dire « non » et ne pas en faire trop, 
  • Cultiver votre réseau social, 
  • Savoir faire des pauses dans la journée pour respirer et vous ressourcer, 
  • Apprendre à déléguer. 

 

Le Saviez-vous ? 
Selon l’Observatoire de la Santé, un salarié sur deux et deux dirigeants d’entreprise sur trois disent régulièrement subir du stress au travail

 

L’astuce en plus
Il est essentiel d’apprendre à gérer les interruptions répétitivesde savoir gérer les emails qui s’accumulent, le portable pour ne pas se laisser emporter par un flot de submersion et parvenir à rester concentrer sur sa tâche. Priorisez et le temps d’un dossier important, mettez votre téléphone sur silencieux et ne consultez vos mails qu’à certains moments de la journée.    
Partager cet article
Noeréka stress
Noeréka
Pour retrouver la sérénité

Nouvelle génération de complément alimentaire, son secret de fabrication réside dans l’association d’extraits de plantes alliés au magnésium. Noeréka Stress a été conçu pour toutes les personnes qui cherchent à améliorer la relaxation et la détente pour s’adapter au stress. Le safran (Safr’Inside™) présent dans le complexe Saphénol®, permet de favoriser un état propice à la relaxation et au bien-être mental et physique.

Le produit Noeréka Stress associe les bienfaits d’extraits de plantes apaisantes, comme la valériane et le safran, au magnésium, qui contribue au fonctionnement normal du système nerveux.

Les derniers conseils bien-être

Nos conseils bien-être

Garder la forme, le moral et être au top ? Un vrai défi de chaque instant ! Pour rester performant, ne pas vous laisser submerger par le stress et gagner en sérénité, retrouvez tous nos conseils bien-être. Un accompagnement sur-mesure pour chouchouter corps et esprit.

Pour votre santé pratiquez une activité physique régulière https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé https://www.mangerbouger.fr/