ingrédients

Camomille : Quelles sont les caractéristiques de cette plante ? Quels sont ses bienfaits ?

Carte d’identité

Nom scientifique

Matricaria chamomilla L. (chamomilla recutita)

Nom commun

La camomille sauvage, matricaire camomille, petite camomille

Habitat

Sols secs et sablonneux riches en silice et pelouses au bord des étangs

Classification botanique

Famille des astéracées

Principes actifs

Terpénoïdes et flavonoïdes

Formes et préparations galéniques

Tisanes, crèmes, pommades, inhalations, collyres, collutoires, huiles essentielles, homéopathie

camomille picto

Plusieurs plantes et plusieurs espèces de camomille

On désigne par le terme de camomille plusieurs plantes, semblables à des marguerites, de la famille des astéracées. Deux espèces sont couramment utilisées : la Matricaria chamomilla, appelée aussi camomille allemande ou « eau de jeunesse » et la camomille romaine ou Chamaemelum nobile, anglaise ou de jardin.

La camomille romaine est la camomille la plus utilisée. Cette plante herbacée vivace est employée à la fois pour un usage culinaire et médicinal. L’espèce est originaire de la façade Atlantique de l’Europe (France, Espagne, Portugal) et de l’Afrique du Nord (Maroc et Algérie). Elle a ensuite été introduite en Europe de l’Est, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Récoltée en été après la 2ème floraison, de juin à septembre, elle possède de petites feuilles vert clair très étroites. Son parfum est amer et son odeur, aromatique. Le capitule, soit la base sur laquelle repose la fleur, est utilisé en phytothérapie.

Historiquement, les Égyptiens utilisaient la camomille pour traiter la fièvre et l’insolation. Les Grecs puis les Romains auraient également à leur tour adopté cette variété de plantes qui s’était répandue en Europe. Les Anglo-saxons la considéraient même comme l’une des 7 plantes sacrées et consommaient ses feuilles vertes crues comme antimigraineux. Traditionnellement utilisée pour soulager les maux de dos, les rhumatismes et l’indigestion, la camomille romaine a également servi à soigner les maladies des jeunes enfants au 19ème siècle.

Elle fait aujourd’hui partie intégrante de la pharmacopée de 26 pays et entre dans la composition de très nombreuses préparations pharmaceutiques en Europe.

La camomille matricaire, encore appelée camomille sauvage, grande camomille, partenelle, ou camomille allemande (en raison de l’intérêt que lui portent les populations de l’Europe de l’Est), est une plante herbacée annuelle. Elle pousse près du sol et ses fleurs blanches fraîchement écloses ont une odeur rappelant la pomme. Ses feuilles peuvent, elles, être cultivées toute l’année. Elle est le plus souvent utilisée en huile essentielle. Mais ses parties aériennes sèches peuvent être conditionnées en gélules, tisane, teinture mère ou infusion.

 

Quels sont les bienfaits de la camomille sur l’organisme ?

Favorise le sommeil

La camomille a une action sur le système nerveux avec un rôle calmant. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît son usage pour soulager l’agitation nerveuse et l’insomnie mineure, qui l’accompagne généralement. Grâce à ses propriétés relaxantes, la camomille a des effets reconnus sur le plan psycho-émotionnel. Elle est particulièrement utile et recommandée pour trouver le sommeil.

 

Des bienfaits sur la digestion

Selon l’Agence du médicament (Ansm), il est possible de revendiquer la fleur de camomille romaine dans les indications digestives. Elle contribue en effet à soulager différents troubles liés à l’inflammation du tube digestif tels que les ballonnements et flatulences et douleurs épigastriques (brûlures d’estomac, aigreurs, acidité). La camomille a des bénéfices reconnus sur l’intestin en cas de digestion lente ou de douleurs fonctionnelles digestives.

Des propriétés anti-inflammatoires avérées

Les fleurs de camomille ont des bienfaits antispasmodique (digestif) . Elles calment les spasmes digestifs, et soulagent la peau.

 

Quels compléments alimentaires à base de camomille ?

La camomille existe sous de nombreuses formes : en infusion à base de fleurs de camomille séchées à diluer dans de l’eau bouillante pour en faire de la tisane, en huile essentielle à inhaler ou mélanger dans son bain, en crème ou gel pour application locale, en teinture mère à partir de la plante entière ou d’extraits de la plante, ou encore en comprimés et gélules d’extraits normalisés.

Les compléments alimentaires à base de camomille, seule ou en association avec d’autres plantes comme la valériane, vitamines et oligo-éléments (magnésium) sont particulièrement indiqués pour favoriser le sommeil et calmer les angoisses et états d’agitation. La camomille est également et traditionnellement utilisée en association avec d’autres plantes comme la mélisse, la réglisse ou la menthe poivrée pour soulager les troubles digestifs.

 

Camomille : Quelle utilisation et conseils d’utilisation ?

Pour obtenir un maximum d’effets positifs sans risque, il est conseillé de consommer des compléments alimentaires ou préparations conditionnées standardisées aux doses préconisées.

Une cure d’un à deux mois peut être faite en cas de difficultés de sommeil et d’agitation ou de nervosité, dans le cadre d’un mode de vie sain et d’un régime alimentaire varié et équilibré.

 

Précautions d’emploi et contre-indications de la camomille

Quelques cas occasionnels de réaction allergique provoquant une dermatite de contact ont été rapportés après une utilisation en usage externe de la plante.

Les contre-indications à la camomille concernent principalement les personnes allergiques aux pollens, ainsi qu’aux plantes de la famille des astéracées telles que la marguerite, l’arnica, le souci ou le chrysanthème. Elle est également déconseillée aux personnes asthmatiques et aux femmes enceintes.

Lorsqu’elle est consommée en excès, la camomille romaine peut provoquer des vertiges, des étourdissements et nausées.

 

Le saviez-vous ?

La camomille, est l’une des plantes les plus vendues au monde.

 

Astuce en plus

L’huile de massage de camomille peut s’utiliser sur des articulations douloureuses, des muscles courbaturés, des entorses, des foulures C’est également l’une des rares huiles essentielles utilisées pour ses vertus pédiatriques sur les coliques ou douleurs spasmodiques et poussées dentaires du nourrisson.

 

Partager cet article
Noeréka Sommeil
Noeréka
L’allié des nuits sereines

Vous souffrez d’insomnies légères, tardez à vous endormir ou à retrouver le sommeil et vous réveillez fatigué ? Nouvelle génération de compléments alimentaires, Noeréka Sommeil associe des extraits de plantes à la mélatonine qui contribue à réduire le temps d’endormissement. La mélatonine, au cœur de la formulation Noeréka Sommeil, vous aide à tomber plus rapidement et plus facilement dans les bras de Morphée. L’effet bénéfique est obtenu par la consommation de 1 mg de mélatonine avant le coucher, sans dépasser la dose journalière recommandée.
Pour une utilisation optimale, il est conseillé de prendre une gélule d’1 mg le soir au moment du repas avec un grand verre d’eau, sans dépasser la dose journalière recommandée.


Pilulier de 30 Gélules, développé par le laboratoire Biogaran

Les derniers conseils bien-être

Nos conseils bien-être

Garder la forme, le moral et être au top ? Un vrai défi de chaque instant ! Pour rester performant, ne pas vous laisser submerger par le stress et gagner en sérénité, retrouvez tous nos conseils bien-être. Un accompagnement sur-mesure pour chouchouter corps et esprit.

Pour votre santé pratiquez une activité physique régulière https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas https://www.mangerbouger.fr/ Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé https://www.mangerbouger.fr/